Billes de Plume

... à la poursuite des idées simples... le Blog de Bruno Vildrac

Mois : janvier 2021

Bruno Lu Naire

En 2015, j’avais trouvé Bruno Le Maire gonflé de s’attaquer à Nicolas Sarkozy pour devenir le patron des Républicains. Il avait fait 29 % des voix des adhérents, ce qui n’est pas mal, si on tient compte de la Sarkomania qui enveloppait ce parti, et l’enveloppe encore.

Aujourd’hui, en janvier 2021, mon regard a baissé d’un intervalle. Ce ministre peut sans doute écouter, avec quelque jubilation retenue, qu’il serait le meilleur en dehors du Premier. Lequel est occupé à d’autres justifications tarabiscotées. L’un émet de la dette, l’autre édicte les interdictions, et les deux se félicitent.

Mais…BLM vient d’écrire un livre. Me concernant, je ne pourrais que m’en féliciter : la symphonie de l ‘écriture a besoin d’instrumentistes de l’encrier. Cependant je suis irrité que notre Ministre des Finances, qui supervise quatre ou cinq autres Secrétaires d ‘état, estime légitime de publier un livre en ce moment. Qui plus est sur les coulisses du noyau nucléaire du pouvoir élyséen. Ce n’est même plus une faute de goût : c’est de l’immodestie sans écorce. Restons courtois.

Aurait-il oublié que coté détresse un cinquième des français est en sur-dose ? Et qu’un vingtième sera marqué au fer de la désespérance. Afficher de la sorte qu’on a en plus le temps d’écrire alors qu’on est le maître tout puissant de la dette abyssale, et du PGE , baguettes magiques de vies ou de morts sociales. La France protégée qui n’a pas perdu un Euro dans cette sinistre affaire, ne se rend plus compte. Si le loisir du Ministre est d’écrire, il n’a pas le loisir de l’afficher. Clemenceau l’aurait tancé, ou même viré, pour cette impudence.

Et dans le même temps, il y ajoute une faute majeure sur le plan de la cohérence économique. Bloquer une alliance d’entreprises – Carrefour / Couche-Tard – au nom de la sécurité alimentaire. Une énorme joke ! Un ministre qui ne mesure plus comment la valeur se crée, et interfère comme un Prince, doit assumer les conséquences à terme. Si son ambition est d’aller encore plus haut, il vient de casser un barreau !

De ma petite plateforme de citoyen lambda, je m’autorise la démocratie participative et publiante, sans redouter le courroux de ceux qui n’aiment pas se faire asticoter par le plébéen. Deux groupes de Français doivent avoir de la retenue, pour ne pas dire de la tenue : les retraités, dont je suis, et tous les fonctionnaires d’état et des collectivités locales qui ont une sécurité salariale et d’emploi de tous les instants. Et parmi lesquels il faut compter la grande gueule insoumise !

J’ai testé la suceptibilité des ARS, en les questionnant sur l’incohérence des critères retenus pour les priorités de vaccination. Les personnes souffrant d’affections respiratoires chroniques n’ont jamais été contactées par leurs pneumologues ni la sécurité sociale, ni personne. Entrez dans la file comme tout le monde et prenez un ticket. Par contre si la presse nous aide à faire un Ram Dam du diable, alors tout d’un coup le Préfet surgît pour défendre la grande maison.

Bruno Lu Naire, aura passé du temps pour faire l ‘ange, alors que nous avons tous les yeux rivés sur la manière de s’y prendre de nos voisins. La performance que nous attendons n’est pas celle qui nous est vendue de force : c’est celle qui met en oeuvre la somme des intelligences disponibles pour tracer le meilleur sentier de résolution de la crise, et avant tout le monde. On en est bien loin Messieurs les susceptibles.

Parmi mes destinataires, je sais qu’il en est un qui saura expliquer à notre ministre que ça gronde dans les rangs. Il se reconnaîtra.

A diffuser sans vous démasquer…. !

Nota : mon prochain thème sera consacré à la vaccination : les anti vont se faire remonter les……

Précision : merci à ceux qui ne sont pas intéressés par ces Billes de Plume, de me le dire, afin que je retire leur adresse : liberté chérie.

Secouez le cocotier

Voici le message adressé, par mail, ce lundi matin 4 janvier 2021 à la Présidence de la République.

Cette fois ci vous avez le choix : le diffuser ou le diffuser.


S’adresser à un service de la Présidence

Votre message :


A l’attention de M. Alexis Kohler, Secrétaire Général

Monsieur,

Très factuellement , le Président de la République, aura gagné ou perdu la prochaine élection présidentielle durant les quatre semaines de janvier 2021.

Electeur de 75 ans , et prêt à la vaccination, j’observe avec consternation la cacophonie qui règne au niveau décisionnel, depuis des mois.

Il est vain que le Président affirme à la télévision que nos décisions sont bonnes quand les chiffres disent tout l’inverse.

Deux écueils redoutables : la préférence pour la complexité et la hantise de l’erreur.
Le résultat : une compréhension à posteriori  : les experts du  » on aurait du….

Comment est-il imaginable que les médecins généralistes n’aient pas été déjà autorisés à vacciner ?
Vous savez depuis des mois qu’un vaccin serait disponible.
La gabegie d’il y a 10 ans, est à nouveau en route.

Je peux même considérer que ce mail fera sourire un conseiller, tant le décrochage avec le réel n’est plus perçu.

Nous sommes des dizaines d’actifs âgés à avoir ce sentiment. 
Vous nous désespérez.

Avec mes considérations attristées.

Bruno Vildrac

© 2021 Billes de Plume

Theme by Anders NorenUp ↑